home  
Accueil/News
Identification
Escortes TS
Galeries TS
Chat TS
Rencontres TS
Topliste TS
Liens
Forum
FAQ
Zone Membres
Webcams
 
Langues
English German French

Bannières à louer, 200 EUR/mois contact: webmaster@trans-girls.com

Marre de la pub? Devenez Membre privilégié!
Webmaster E-Mail
webmaster@trans-girls.com
Sponsor
ESCORTES TS
Rechercher
Evaluations, Màj
Hit parade
Ajouter une escorte

Choisir le pays:
Suisse 340 
France 886 
Allemagne 58 
Grande Bretagne 99 
Pays Bas 10 
Italie 59 
Autriche 47 
Espagne 54 
Portugal 
Belgique 35 
Luxembourg 17 
Russie 
Bulgarie 
USA 
Ukraine 
Finlande 
Danmark 
Roumanie 
Thailande 
Hong Kong 
Irlande 
Singapour 
Philippines 
Chine 
Malaisie 
Grèce 
Australie 
Suède 
Hongrie 
Tchéquie 
Turquie 
Menu des membres
Quitter trans-girls.com
Effacer l'utilisateur
Viagra-Cialis-Levitra

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Samutprakan
Sujet du message: Le business des ladyboys thaïlandais  MessagePosté le: 14 Avr 2017 - 11:48



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Mais vas-y ! De quoi as-tu peur ? Ce sont les conseils que j’ai reçus de 2 habitués de la Thaïlande avant de décider d’y partir à mon tour. J’ai bien eu un instant de panique lorsqu’il a fallu me rendre à l’évidence que le Thaï est écrit en caractères aussi illisibles que des hiéroglyphes mais si d’autres y étaient arrivés avant moi, je devais pouvoir y arriver aussi. A peine quelques heures plus tard, j’avais une jolie fille dans mon lit. Une fois déshabillée, elle cachait pudiquement un truc dans son entrejambe. C’était un ladyboy (alors que j’avais décidé de commencer par une fille).

Nous avons passé 10 jours ensemble. Elle a été mon garde du corps, celle qui commandait mes plats et me tenait la cuillère dans la bouche quand je mangeais, ma sexfriend, ma meilleure partenaire d’engueulade, mon compagnon de beuverie (je ne la payais pas cher, mais qu’est-ce que j’ai dépensé en bières). Elle avait un b… de 24 cm et en avait honte parce qu’elle rêvait de se la faire couper.

Bienvenue dans la folie des ladyboys de Thaïlande. Détendez vous, ça va bien se passer.

Quelques petits conseils supplémentaire ?
Pas besoin de parler thaï ni de le lire. Tout est écrit en anglais et si vous ne lisez pas Shakespeare en VO, eux non plus. Le seul conseil de conduite que je donne : ne faites pas d’embrouille. (Je donne 4 liens vers des sites de conseils généraux).
Ne parlez pas du roi, traitez son effigie (les billets de banque) avec respect (*), ne commettez pas de délit, surtout ceux liés à la drogue, ne vous mettez pas en colère quand ça se passe mal (dominez votre stress et dites vous que votre interlocuteur a fait de son mieux même si son mieux est pas terrible et ne le lui dites pas), ne touchez pas la tête des thaïs mais avant d’en arriver là, évitez de vous engueuler avec eux ou de vous bagarrer.


http://www.voyagevoyage.ca/conseils/ne-pas-faire-thailande-1.1533541
http://www.kohlidays.com/blog/10-choses-a-ne-pas-faire-en-thailande
http://www.la-thailande-et-l-asie.com/15-choses-a-ne-pas-faire-en-thailande/
http://bangkokautrement.com/conditions.html

Je vais essayer de donner des informations sur la Thaïlande des ladyboys dans le but d’aider ceux qui seraient tentés d’y aller de trouver des repères qui m’ont manqués à mes débuts. J’approfondirai un peu en démystifiant des idées reçus ou prétendument originale.
Il y en a un qui vous souhaite tout le bonheur du monde. Je vous souhaite tout simplement le bonheur d’une bonne partie de sexe avec un ladyboy thaïlandais.

(*) Le roi de Thaïlande est le dernier monarque absolu sur la terre. Bien que le défunt roi Bumiphol Abdulyadej fut un grand humaniste, lui manquer de respect d'une manière ou d'une autre pouvait coûter cher. Un suisse qui a gribouillé son effigie a pris 10 ans de prison (et la Suisse n'a pas obtenu son transfèrement en Suisse pour un éventuel aménagement de peine). Il est de coutume de tendre un billet de banque à 2 mains (comme si on tenait un plateau) ou plus couramment de le tendre en le tenant dans la main gauche et de tenir son poignet gauche avec la main droite.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Avr 2017 - 18:48



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Où trouve-t-on des ladyboys ?

Avec 500000 ladyboys pour 68 millions d’habitants, je pourrais répondre qu’on en trouve partout. Mais la question est de savoir où chercher à en rencontrer pour quelqu’un qui ne connait pas la Thaïlande sans le laisser tourner en rond sachant qu’il y a un peu plus de 10000 ladyboys sur ThaiFriendly (moins les doublons !).

Il s’agit de savoir où sont les RLD c'est-à-dire les quartiers avec des bars à ladyboys (ou des bars mixtes) et le plus souvent des freelancers autour. Savoir ces quelques information (en jaune) suffit largement à trouver des ladyboys sans effort en Thaïlande (peut-être pas au meilleur prix mais sans problème).



A retenir : 3 villes principalement

Bangkok à retenir 3 quartiers : Nana Plaza métro Nana
Patpong (Silom) métro Silom ou Sala Daeng
Soi Cow Boy métro Asok ou Sukhumvit MRT

Pattaya Dans un rectangle Walking street + Beach Road / soi 1 / Pattaya 3rd (à l’ouest) / Pattaya 3rd rd (au sud).

Hat Patong
(«plage» de Patong) autour de Bangla Road, municipalité de Kathu sur l’île de Phuket





Ceux qui garderont ces informations en tête ne seront jamais perdus en Thaïlande. La semaine prochaine, je fais une interro écrite surprise. Ceux qui n’ont pas 18/20 ne seront pas autorisés à lire la suite. lol

____________________



On trouve des ladyboys :

A Chiang Mai (Loi Kroh Road), assez facilement, peut-être même presque autant qu’à Phuket.

A Chaweng Beach sur l’île de Koh Samui

A Hua Hin, mais très peu.

A Ao Nang (Krabi) mais très peu aussi.

A Hat Yai dans l’extrême sud mais la région est dangereuse et fortement déconseillée.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Avr 2017 - 19:44



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Les prix actuels des ladyboys





Short time : 1 heure à 1 heure 30

A Bangkok, à Phuket, ou à Hua Hin, le ST coûte 1500 baht, tarif de base. Les ladyboys réclament parfois un pourboire (même parfois à payer d’avance, dans ce cas refuser) ou une aide pour le taxi retour jusqu’à 500 baht.

A Pattaya, le ST est à 1000 baht. C’est la concurrence qui fait baisser les prix. D’ordinaire, les ladyboys réclament peu de pourboire. Si c’est le cas, c’est une manière de dire qu’elle n’est pas intéressée. J’ai payé le même prix à Koh Chang.

A Chiang Mai, les prix varient de 400 à 800 baht (grosso modo de 10 à 20 €). A 400 baht le ladyboy ne faisait que la fellation et manquait de confiance en elle, à 800, c’était la plus jolie de quartier, occasionnelle, mais le prix se situait autour de 500-600 baht.

J’ignore les prix à Ao Nang et Koh Samui a la réputation d’être cher.








Les prix des bars

Ladys drinks
Au prix du ST, il faut ajouter le prix des consommations. Compter 60 à 120 baht pour une bière et surtout un minimum de 150 le lady’s drink, obligatoire pour rester en compagnie d’un ladyboy.

Bar fine
En cas de décision de ST, il faut ajouter le «bar fine» (amende d’absence de la fille ou du ladyboy) dont les prix varient de 300 à 700 baht (300 dans un bar à Pattaya, 500 dans un gogo, 700 dans les plus chers).


Short time room
S’il y a impossibilité d’aller jusqu’à la chambre de l’un ou de l’autre, compter la location d’une «short time room» entre 300 et 500 baht, parfois gratuit dans le bar (si elles sont miteuses) souvent payant ou dans un hôtel à proximité du bar.

Le long time
Le LT est une période supérieure à un ST, parfois de quelques heures, «overnight», ou par tranche de 24 heures pour une GFE.
Pattaya, Phuket : 2000 baht (j’ai payé aussi bas que 700 baht à Pattaya, mais c’était la chance du débutant).
A Bangkok, les prix peuvent monter rapidement. Je conseille de refuser au-delà de 3000 baht.









Les agences d’escort


2 heures 5000 ou 6000 baht (plus de 150 €)
4 heures 7000 ou 8000 baht (plus de 200 €)
Overnight 10 ou 12 heures selon les cas 9000 à 12000 baht selon la durée et l’agence ( plus de 300 €)
24 heures 10000 à 15000 baht selon les agences (410 €)
A noter qu’une escort d’agence contactée par ThaiFriendly m’a fait payer 1500 baht à Bangkok au lieu des 6000 de son agence. Les agences les moins chères facturent rapidement des frais de déplacement ou des prix de services pour faire des extras.


Voilà, pour les généralités. A partir de maintenant, je vais rentrer dans les détails.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 01:56



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Bangkok: les principaux RLD

Difficile de s’orienter en arrivant à Bangkok quand on ne connait, pourtant autant dédramatiser : croyez-vous qu’un japonais qui arrive à Roissy sans jamais avoir vu Paris avant se sente à l’aise s’il doit prendre le RER ? A l’aéroport de Suvarnabhumi, le Skytrain est au niveau le plus bas. Il suffit juste de s’arrêter aux niveaux intermédiaires pour retirer de l’argent dans un DAB et le tour est joué.
Si vous arrivez par un vol KLM vers midi, et si vous souhaitez aller à Pattaya, vous pouvez aller au ré de chaussée et prendre un bus de la compagnie Bell pour environ 100 baht (le taxi coûte 10 fois plus cher voire plus).

Si vous avez un compte chez booking.com ou un autre site de réservation en ligne, je vous conseille de réserver quelques jours à l’avance, surtout pour Bangkok. C’est la garantie d’avoir une chambre à l’arrivée et de payer moins cher car les employés de réception n’ont pas de marge de négociation des prix. Je vous conseille également si vous pensez aller voir des ladyboys de chercher à Proximité de Sukhumvit Rd entre la soi 1 et la soi 22 en ne vous éloignant de pas plus de 5 à 600 m de Sukhumvit (très facile en travaillant avec Google maps).

J’ai pris une copie de google maps et j’ai schématisé les points importants. En fait, il y en a 3 à retenir, vous vous souvenez ? Ce sont les 3 RLD. Le reste est de moindre importance.


____________________

Ouvrez les cartes ci-dessus en cliquant dessus. Le trajet à pieds partant d'un premier RLD (Silom), passant par un deuxième (Nana Plaza) puis jusqu'au troisième (Soi Cow Boy) ne prend que 1 heure 5 minutes. Rassurez vous, le métro est pas cher et il n'est pas nécessaire de les visiter tous les trois dans la journée.

Petite remarque supplémentaire : à Bangkok, le prix d’une bière dans un bar à ladyboys atteint souvent 165 ou 180 baht, plus élevé que ce j’ai écrit dans le post précédent.

J’ai tellement détaillé les RLD de Bangkok que ça ferait un post trop long et trop fastidieux à lire. A lors du coup, je vais le couper en plusieurs posts pour plus de clarté.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 02:00



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691



Bangkok : Soi Cowboy


https://www.google.fr/maps/place/Soi+Cowboy

Soi Cow Boy est une petite rue piétonne située entre Asok Montri Road et Sukhumvit soi 23. Le quartier porte ce nom parce qu’un des premiers propriétaires de bars était un soldat américain démobilisé après son temps au Vietnam, qui portait un chapeau de cow boy. Soi Cow boy est une rue pietone de 150 m de long avec que des bars, clubs, discothèques et des thaïlandaises vénales à l’intérieur.


Cockatoo
Le grand bar à ladyboys s’appelle Cockatoo et est facile à localiser. C’est un gogo bar. Il est réputé pour avoir des ladyboys d’une beauté supérieure à sa moyenne et ses prix élevés. Je viens de trouver des prix datant d’avril 2017. Le barfine est à 600 baht et le ST à 2000, peut-être négociable à 1500.

http://cockatooladyboybar.com/

Il y a des ST hotels à l’étage (350 baht la chambre, 400 si on a 2 invitées). Les draps ne sont pas changés entre les clients. LA clientèle est à majorité japonaise.

Le Sahara gogo bar a des filles et des ladyboys (oépérées ou non). Le lady’s drink va de 200 à 260 baht, le barfine est de 1000 baht. Les ladyboys opérées (post-op) se font parfois passer pour des filles. A réserver à ceux qui ont de l’argent à dépenser.

Midnite Bar : bar avec des filles et des ladyboys opérées ou non. La bière est à 200 baht, le LD 250, et le BF 800. Souvent, seules une poignée de filles (ou de ladyboys) sont autorisées à sortir avec un client.

Kiss bar : filles et quelques ladyboys opérés. Le LD est à 250 baht, ce qui donne droit à une lap dance. C’est typiquement un bar pour clients japonais.

Five star bar : ce bar à filles accueille des ladyboys depuis février 2016. La bière est à 150 baht et le BF à 600. Les ladyboys travaillent sur la terrasse à l’extérieur du bar.


A soi Cow boy, en dehors de Cockatoo, où les ladyboys dansent en bikini, les ladyboys sont habillés en robe noir pour les distinguer.



Mon EV : je confondais souvent soi Cow Boy avec un petit quartier de bars du coté de Soi 8. Lorsque j’y suis passé, mon instinct m’a carrément tenu à l’écart différents bars car ça sentait les prix élevés (et encore je n’avais pas cherché des infos exactes comme je viens de la faire aujourd’hui). Je suis reparti sur Sukhumvit et j’ai rencontré une étudiante en informatique que j’ai payée 1500 baht. Son opération de la poitrine était tellement récente qu’elle avait encore les fils de cicatrisation (par où le chirurgien a introduit la silicone). Il y a moins bien et c’est plus cher.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 02:03



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Bangkok : Patpong / Silom
https://www.google.fr/maps/place/Thanon+Patpong+1

Avant,on disait Patpong, mais on préfère Silom peut-être pour ne pas confondre avec Hat Patong (Patong beach) à Phuket. C’est un petit rectangle entre Thanon Silom (Silom road) et Thanon Surawong constitué de 2 rues : Thanon Patpong 1 et soi Phat Pong 2. Si vous allez dans Silom soi 4, vous comprendrez vite fait pourquoi les locaux l’appellent soi Gay. Pas de filles ni de ladyboy dans les bars, que des jeunes hommes.
On y trouve quelques bars à ladyboy :

King’s corner bar (Patpong 1 Rd): c’est un des plus vieux bars à ladyboys de Bangkok. On y voit toutes sortes de touristes et maintenant des chinois qui viennent faire les voyeurs à ladyboys.
Le verre est à 150 baht, le LD 200 et le BF 600.
Les filles et les ladyboys y sont représentés à peu près à 50/50. Pendant une danse, les ladyboys dansent puis sont remplacés par les filles pour la suivante.

King’s corner 2 : Dans soi Phat Pong 2. Bar avec des filles et des ladyboys.


King’s castle II et King’s castle III : 50 % filles – 50 % ladyboys.


Quelques vidéos qui illustrent l’ambiance :
https://www.youtube.com/watch?v=jtRkmdNg57w
https://www.youtube.com/watch?v=BwzeOT1nzR0
https://www.youtube.com/watch?v=Dsd8s5TQHyc
https://www.youtube.com/watch?v=j3-zljD6Edc

On trouve à Silom toutes sortes de rabatteurs qui vous promettent des shows à la con (comme le ping-pong show; je n’ai aucune idée de ce que c’est). Attention aux rabatteurs, comme toujours.

___________________


Mon EV : je ne me suis jamais vraiment senti à l’aise à Silom. Je comprends mieux pourquoi en cherchant des données : j’avais déjà vu que c’est un petit quartier, mais il n’y a que 4 bars avec des ladyboys et encore ce sont des bars mixtes.

La première fois que j’ai visité Silom, j’étais un peu déçu car les bars étaient fermés dans l’après midi. Rapidement, j’ai été accosté par une rabatteuse qui m’a proposé un «soapy massage». J’avais de l’argent à dépenser car je devais prendre mon avion tôt le lendemain matin et mon hôtel se trouvait à proximité de l’aéroport. Alors, je me suis dit que je prenais le risque d’une arnaque. La bonne femme m’a emmené dans un immeuble de Patpong rd et nous sommes montés au 2e ou 3e étage par un ascenseur. Dans un salon, se trouvaient une trenatine de filles qui étaient visiblement presque toutes trop vieilles pour aller jouer la séduction dans les bars. J’en ai choisi une (la plus jeune) et je me suis adressé au bureau pour payer les 1500 baht convenus. A ce moment, la rabatteuse m’a demandé un «tip» (un pourboire et j’ai du pousser jusqu’à 150 baht. Méfiance.
La masseuse m’a ensuite fait descendre un escalier et nous nous sommes retrouvés dans un couloir avec des portes fermées et d’autres ouvertes sur des salles de bain. Une «mamsan» a aiguillé la fille vers une salle. A l’intérieur, tout était carrelé comme dans une vieille salle de bain d’un établissement hospitalier ou un truc comme ça. Il y avait un matelas avec une garniture en plastique dans un coin. La fille a posé le matelas par terre à coté de la baignoire et a fait couler un bain avec beaucoup de mousse tout en se déshabillant et me faisant déshabiller. Puis elle m’a fait allonger sur le matelas, et prenait de la mousse pour m’en enduire le corps et me «masser» avec son sexe. Elle a traité tout le corps et les jambes.
Après cette séance, elle a posé le matelas sur la paillasse à nouveau et m’a proposé une séquence sexuelle. Elle m’a fait allonger sur le dos, s’est assise sur mes jambes et a pris ma queue dans sa main en me massant avec le plat de son pouce. Elle m’a demandé une rallonge sous peine de réduire la séquence à une branlette vite. Je lui ai donné 500 baht. Elle m’a demandé plus en me sortant un discours convenue comme quoi elle était pauvre et avait besoin d’argent : 500 de plus. Puis, elle a insisté et j’ai compris ce que ça voulait dire «être tenu par la queue» encore 500 mais j’étais déterminé à ne pas aller plus loin. Elle m’a fit une bonne pipe, puis s’est mise en missionnaire. Quand elle s’est mise en levrette, et que je l’ai pilonnée bien fort, elle m’a demandé d’y aller doucement. Je lui ai dit que 1500 baht, c’était une grosse somme pour moi, alors pour elle qui était pauvre, ça devait représenter encore plus. Je lui ai mis le gland au niveau de l’anus et lui ai proposé «same same ladyboy» . Elle n’a pas voulu et je la sentais effrayée. Alors je lui ai défoncé la c… sans me soucier de ses gémissements. Quand tout fut fini, elle m’a encore demandé de l’argent pour le bus. 80 baht. Elle a encore insisté mais je savais que je n’obtiendrais rien de plus d’elle. J’ai eu peur qu’un grand costaud ne débarque et vienne me forcer à payer, mais je n’ai pas vu de costaud. Elle est partie vite fait et j’ai pris mon temps, je suis reparti chercher l’escalier et je suis parti sans voir personne. 3200 et quelques baht. Heureusement que j’avais de l’argent à griller (j’avais trop retiré 3 jours avant).
Avant de rejoindre mon hôtel, je suis passé du côté de Nana plaza. Je n’ai pas vu de ladyboy alors j’ai encore dépensé un peu d’argent avec une fille pas fufute qui venait d’une province du coté de l’Isaan (nord est de la Thaïlande).
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 03:02



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Nana Plaza
https://www.google.fr/maps/place/Nana+Plaza/@13.7413186,100.5508938,17z/

http://nanaplazabkk.com/

Dans Bangkok, l’avenue Rama I devient Sukhumvit Rd et la route se poursuit avec ce nom jusqu’au Cambodge en passant par Pattaya. A gauche, les «soi» impaires et à droite, les «soi» paires. La deuxième à droite est soi 4. Si on s’y engage, à 50 m à gauche, entre deux immeubles s’ouvre une place piétonne. Les bars et les gogos se retrouvent comme autour d’une arène sur 3 niveaux.

C’est l’endroit de Bangkok où il y a le plus de bars à ladyboys. L’intersection de Sukhumvit avec soi 4 et soi 3 est aussi un des endroits qui attire le plus de freelancers jusqu’au Mac Donalds (du coté de soi 17) autre point chaud de Sukhumvit Rd.

On peut citer de haut en bas :
Au 2e étage : Charades (ex Cascades) bar très connu qui «fournit» beaucoup d’actrices de porno, 100 % ladyboy (ou femboy).
Au 1er étage : Casanova, DC-10 (aménagé à l’intérieur comme un intérieur de DC-10), Chili, Temptations, tous 100 % ladyboys et Diamond, bar mixte (ladyboy + filles).
Au ré de chaussée : True Obsession, London Call et le bar mixte Suckers.

Voici les plans extraits du site de Nana Plaza. Il faut savoir qu’il se ferme et se crée des bars assez régulièrement au gré des crises, des hauts et des bas dans les affaires.

Plan du ré de chaussée de Nana Plaza ____



Plan du 1er étage de Nana Plaza ________



Plan du 2e étage de Nana Plaza _________

Quelques vidéos qui décrivent assez bien Nana Plaza :
https://www.youtube.com/watch?v=ZGknhw1aCX8
https://www.youtube.com/watch?v=qbyoL7Qfa88

https://www.youtube.com/watch?v=WCXQazm4P50 Cette vidéo est un peu trop statique sur la fin mais le début est intéressant.
https://www.youtube.com/watch?v=8tkVI7ZiFNc Longue vidéo mais assez exhaustive.

Mon EV : le premier en arrivant à Bangkok, j’ai foiré un rencart avec un ladyboy qui travaillait à Nana Plaza (je vous passe les détails), et qui m’avait dirigé vers Angel Witch bar. Si j’avais étudié lé terrain avant, j’aurais su qu’Angel Witch n’est pas un bar à ladyboy. Après m’être rendu compte que le rendez-vous était loupé, je suis sorti du bar et j’ai rencontré un ladyboy sur la terrasse du premier étage. Elle m’a proposé un ST pour 1000 baht (+ 700 de BF et 300 pour l’hôtel), étant entendu qu’un ST durait 1h30. D’ailleurs, elle ne voulait pas gaspiller le temps à se changer pour aller jusqu’à mon hôtel à 700 m de là.
J’ai payé 700 baht pour le bar et elle m’a emmené au ST hotel. J’ai d’abord payé la chambre puis le ladyboy. Une fois l’hôtel payé, j’ai été informé que le ST hotel fermait à 2 heures, ce qui nous laissait à peine plus d’une demi heure. Dommage car c’était un canon.
Avoir à me dépêcher m’a mis en colère. Je suis convaincu qu’elle avait monté sa petite arnaque en sachant très bien qu’on ne pourrait pas rester longtemps à l’hôtel. Je l’ai e…..ée comme certains acteurs de porno avec les ladyboys : sans ménagement. Nous n’avions pas terminé que l’employée du ST hotel est venue frapper à la porte.
J’ai appris par la suite que ce ladyboy était une étudiante et qu’elle ne travaillait pas régulièrement à Nana plaza alors elle pouvait se permettre ce genre d’entourloupes.
Le lendemain, elle m’a envoyé un message pour savoir si je voulais la revoir. Je lui ai répondu que oui car elle me devait encore près d’une heure. Je n’ai plus jamais eu de ses nouvelles.
J’ai alors repris contact avec celles que j’avais dans mon répertoire de Line et l’une d’elles m’a répondu. C’était un beau ladyboy de Charades qui faisait aussi du Freelance ? Nous avons eu des rendez-vous passionnants mais ça, c’est une autre histoire.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 16:50



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Autres cas à Bangkok



Les plans de Nana Plaza ci-dessus datent de décembre 2016. Ils sont à peu près à jour.
Encore deux bars de ladyboys à Bangkok, sachant qu’il s’en crée et qu’il s’en ferme tous les mois:

Check In Bar : le bar a changé 2 fois d’adresse. C’est le rendez-vous de quelques expatriés anglais et quelques punters anciens. Il se trouve maintenant dans soi 10 Sukhumvit (derrière le Paradiso Hotel).

L’équipe du CIB lors de la soirée d’ouverture ____________


Why Not : ancien bar de Nana Plaza, il a déménagé dans une ruelle entre soi 18 et soi 20 Sukhumvit.

L’équipe du Why Not pour la soirée d’ouverture __________

Darkside
(soi 33) a fermé l’an dernier (trop excentré).


Pour en finir avec les bars de Bangkok et autres informations pleines de détail, voici quelques cartes réalisées par des punters. Aucune d’elle n’est à jour. Elles sonnent aussi des adresses en dehors des bars ou des gogo.

https://www.google.com/maps/d/viewer?ll=13.739642999999985%2C100.55270300000006&spn=0.006618%2C0.008272&msa=0&mid=1rg9DkC_PWpOLCv9L9PXyMa2Jir4&z=17

https://www.google.com/maps/d/viewer?ptab=2&hl=en&gl=uk&oe=UTF8&msa=0&ie=UTF8&mid=1rg9DkC_PWpOLCv9L9PXyMa2Jir4&ll=13.75145549576895%2C100.55046549999997&z=13

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1rg9DkC_PWpOLCv9L9PXyMa2Jir4&msa=0&ll=13.738650028154694%2C100.55815080558773&spn=0.006618%2C0.008272&z=17

https://www.google.com/maps/d/viewer?msa=0&mid=1rg9DkC_PWpOLCv9L9PXyMa2Jir4&ll=13.75145549576895%2C100.55046549999997&z=13

https://www.google.com/maps/d/viewer?ll=13.743885957933381%2C100.55023493664544&spn=0.001563%2C0.003439&ct=api_logo&t=m&msa=0&z=14&oi=map_misc&source=embed&ie=UTF8&mid=1AAjaXJU3LCul-sZL2r8SPAeB7ds




Khao San Road
https://www.google.fr/maps/place/Thanon+Khao+San,+Khwaeng+Talat+Yot,+Khet+Phra+Nakhon,+Krung+Thep+Maha+Nakhon+10200,+Thailand/

Retour à des informations plus générales, KSR (et la rue parallèle, Soi Rambuttri) est une destination très connue des touristes en Thaïlande. C’est le rendez-vous typique du «backpacker» et ça se transforme de plus en plus en rendez-vous international de bobos jeunes et peu fortunés. On y trouve encore des auberges de jeunesse ou plutôt des logements à très bon marché en dortoirs à 200 ou 250 baht la nuit. Toutefois, les guest houses se modernisent en construisant des chambres individuelles.

Personnellement, c’est un quartier que j’exècre. En journée, on n’a l’impression d’^tre ailleurs qu’en Thaïlande car c’est le style européen qui prédomine. Les commerçants ont aussi adapté leurs ventes aux goûts des européens, moyen-orientaux et autres japonais ou coréens (cuisine non Thaï, souvenirs débiles, faux piers tellement mal faits qu’on mes repère du premier coup d’œil etc…). J’ai même vu des jeunes marchander de manière agressive qui aurait pu leur valoir de se faire taper dessus ailleurs en Thaïlande. Les bars des guest house ferment assez tard le temps que ce beau monde ait fini de refaire le monde.

C’est l’heure où certains ladyboys viennent tapiner. Je n’en ai jamais vu de près et je ne sais pas si ce sont des filles de bar qui ont fini leur service ou des occasionnelles qui viennent là.

Quelques vidéos
Ambiance à KSR : https://www.youtube.com/watch?v=CobqZSZK62w
Des ladyboys font de la pub pour un bar : https://www.youtube.com/watch?v=uwWVJbs54L0
Après la fermeture des bars à KSR : https://www.youtube.com/watch?v=-IR5bbVyknE
Bagarre de ladyboys à KSR : https://www.youtube.com/watch?v=37CvbyEsGKc#password




Phahol Cinema
https://www.google.fr/maps/place/Phahon+Yothin+Rama/

C’est un cinéma dans le nord de Bangkok. Il yen avait plusieurs ainsi que quelques saunas il y a quelques années mais il n’y a plus que celui-là. On peut y rencontrer des ladyboys qui approchent la quarantaine en quête de rencontres. Ça ne vaut pas une pro, quoique …

L’intérieur du cinéma fait penser à un grand cinéma des années 1950 en France avec une salle qui doit avoir un millier de places. On y passe des vieux films ringards. L’entrée est coûte 60 baht (1,6 €). Il y a beaucoup de gays thaïlandais qui se rencontrent. Les ladyboys se trouvent plus facilement à droite vers le fonds de la salle. Elles viennent s’assoir à coté des hommes et leur propose de une fellation ou décident d’aller dans les toilettes (pas bien fermées et mal odorantes).

Elles ne demandent pas d’argent, mais certains leurs donnent 100 ou 200 baht.
Un récent rapport semble attester qu’il n’y aurait plus de ladyboy à Phahol.

Mon EV : je m’y suis rendu en après midi et j’ai suivi les indications que j’avais trouvées quitter le BTS à la station Saphan Kwaï puis reprendre le boulevard vers le sud sur un peu moins de 100 mètres. Passer sous un proche qui mène vers une place et le cinéma est là.
___________________ ______________________________

En arrivant, j’ai cru que je m’étais trompé d’endroit. Mais lorsque j’ai vu le sourire salace de la caissière à qui j’ai demandé si c’était bien Phahol, j’ai compris que j’y étais. J’ai payé mon entrée et me suis installé en bas à droite. C’était vers le milieu de l’après midi. Mes yeux s’habituant à l’obscurité, j’ai pu observer que des types se déplaçaient et allaient s’assoir à côté d’autres types seuls. En fait, il y avait presque un manège incessant. A part ça, je m’ennuyais et regardais le film pour passer le temps.
Un type est venu s’assoir à coté de moi et à posé sa main sur mon genou. Je lui est juste répondu «hoï» (non). J’ai alors changé de place et me suis installé plus en arrière, puis carrément au fond. Alors que j e me disais que j’étais bredouille, j’ai vu une silhouette familière entrer : un ladyboy. Elle a tenté une attaque sur un type, puis un autre. Comprenant que j’étais mal placé, je me suis rapproché et elle est venue s’assoir à coté de moi. On a un peu discuté et elle a commencé à me sucer. Puis, elle s’est arrêtée et a parlé d’aller aux toilettes mais je n’étais pas vraiment chaud. Notre attention s’est reportée sur le film. De temps en temps, elle me suçait, et de temps, on regardait l’histoire. Je crois qu’elle n’osait pas aller jusqu’à la finition dans la grande salle.
Je me suis rendu compte que le temps passait et que j’avais rendez-vous avec une freelance le soir. Je me suis étonné à vouloir préférer une trans payante à une gratuite. J’ai pris congé et dans les couloirs, j’ai vu un autre ladyboy, toujours la trentaine. Je me suis arrêté pour lui parler, j’ai regardé ma montre et je suis reparti. Dehors, il faisait déjà nuit.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Avr 2017 - 18:59



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Pattaya

Pattaya est réputée comme la plus grande ville de prostitution au monde et cette réputation n’est pas usurpée. Il y a quelques années, le Guide du Routard annonçait que Pattaya, c’est Sodome et Gomorrhe, manière assez habile de mettre les touristes accompagnés d’enfants en garde mais aussi de faire allusion aux prostituées des 2 sexes.

Il n’y a pas de quartier spécialement dédié dans Pattaya. Il y a quelques rues où les bars sont plus concentrés alors que les quartiers de la périphérie sont des zones résidentielles avec des immeubles modernes. Plutôt que de passer les bars en revue, (alors que je ne les fréquente pas), voici un carte des bars et cabarets à ladyboys de Pattaya publiée sur Google Maps. Cette carte n’est pas à jour, elle date de 2014 cependant, elle donne une bonne idée des endroits où les bars à ladyboys sont concentrés.
https://www.google.com/maps/d/viewer?hl=en_GB&mid=186iQ7Zce1VpZC7O1fCaRQcJ_aMs&ll=12.92670624620039%2C100.87702949999993&z=13

En gros, il faut aller voir du coté de Walking street, des soi 13, entre soi6 et soi 8, ou alors autour de Soi Buakhao entre soi Made in Thailand jusqu’à Soi Diana en passant par Soi LK Metro.

Voici également un croquis que j’ai modifié qui donne des indications sous un autre plan il a été refait en octobre 2016. Je me suis contenté de corriger quelques erreurs et traduire quelques trucs en français.

____________________


Je ne conseillerais pas un bar plutôt qu’un autre. Je trouve assez de ladyboys dans la rue, par ThaiFriendly ou avec Wechat.
On trouve des freelancers dans Walking street (mais les ladyboys des bars locaux les chassent, ce qui peut donner l’occasion à de belles bagarres, ou alors bien après les heures de fermetures des bars) dans beach Road à proximité de Walking street mais la place a été prise par des filles, et dans Soi Buakhao après 20 heures et de plus en plus après la fermeture des bars.
Certaines de ces freelancers sont des ladyboys à la recherche d’un job dans un bar ou d’autres qui préfèrent louer leurs services en direct, lassées des contraintes et de l’ambiance de concurrence dans les bars, et d’autres encore qui ont fini leur service dans leur bar et s’offrent un petit extra sans rien dire à personne.


Aujourd’hui, il n’y a pas plus de risque d’arnaque avec des freelancers qu’avec des ladyboys de bar. Au début des années 2000, des touristes se sont faits dévaliser par des ladyboys après avoir été drogués au GHB ou tout simplement après les avoir invités chez eux alors qu’ils étaient bourrés (les touristes, pas les ladyboys). Le ladyboy en a profité pour faire la chambre, d’où l’intérêt de planquer son argent et d’utiliser aussi le coffre de la chambre. J’ai aussi lu des histoires de GHB sur la poitrine du ladyboy qui l’a ensuite fait lécher.
Personnellement, la pire histoire qui m’est arrivé est un ladyboy dans Soi Buakhao qui m’a demandé si j’avais un profil dans Thaifriendly. Je lui ai donné mon profil et elle s’est énervée que je n’avais pas de photo. Quand elle a dit que c’était du manque de respect, j’ai compris qu’elle cherchait à rameuter ses copines occupées à jouer au billard à la terasse du bar voisin. L’une d’elle a levé les yeux et a compris qu’elle cherchait une embrouille. J’ai poursuivi ma route tranquillement et j’ai décidé de ne pas m’intéresser aux ladyboys plus grand que moi (talons compris).
Le risque d’embrouille est beaucoup moins élevé qu’au bois de Boulogne. Il suffit juste d’éviter de faire du rentre dedans.

J’ai consulté un tableau de prix sur Pattaya. La bière coûte de 65 à 80 baht, les LD de 120 à 150, les BF de 300 à 500 et le ST est à 1000 baht. Inutile de payer au dessus sauf si on veut passer pour un pigeon.

Une vidéo donnant l’ambiance à Pattaya :
https://www.youtube.com/watch?v=vsaICuszqoY
J’aime bien cette vidéo. La première scène a été tournée dans Soi 6/1 (rue où on trouve les ladyboys les plus baroques, ne pas s’y promener bourré à 5 heures du matin), puis passe à Walking street et s’attarde dans Soi LK Metro. A partir de 7minutes 40, ce sont des scènes tournées dans Bangkok.
Il y a des centaines de vidéos sur Pattaya dans youtube. J’ai découvert récemment que des vidéos datées de 2009 ou 2010 étaient encore visibles et étaient indiquées comme postées en 2015 ou 2016. Il y a un business de vidéos avec des posteurs qui se battent pour l’audimat de leur channel. Ne prenez pas ces dates pour argent comptant car le joli petit cœur qu’on voit dessus est entretemps devenue une vieille pas toujours attirante.
(Le phénomène similaire existe aussi avec les vidéos porno).

Une EV : pas d'EV pour les ladyboys de Pattaya. Je n'ai jamais passé une seule nuit là-bas sans en avoir eu une dans mon lit. Ça ne me fait pas un grand tableau de chasse (mais c'est bien là-bas q ej'en ai le plus trouvées) car je ne passe pas mes vacances planté à Pattaya en attendant l'ouverture des bars le soir. Je les ai toutes bien aimées, même les moches et les caractérielles. grin

En revanche, je trouve assez surréaliste l'ambiance de ce patelin ou on nettoye les rues de la nuit précedente en début de journée et où le reste de la journée semble passé à attendre la nuit pour aller faire la fête et tire un coup.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
choxxxzHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Avr 2017 - 01:38
VIP
VIP


Inscrit le: 21 Jn 2003
Messages: 2762

Statut: Hors ligne
Samutprakan a écrit:
...
Il y a des centaines de vidéos sur Pattaya dans youtube. J’ai découvert récemment que des vidéos datées de 2009 ou 2010 étaient encore visibles et étaient indiquées comme postées en 2015 ou 2016. ...


Une façon de filtrer est de regarder uniquement ce qui est HD.

_________________
bit.ly/1RXecaf ÇA c'est de la webcam !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Avr 2017 - 14:58



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Personnellement, avant d’y aller, je trouvais mes vidéos sur un site qui s’appelait likethai qu’on retrouve assez facilement. Il suffit de taper dans google likethai pattaya ladyboys video et la recherche aboutit sur des pages avec des vidéos de ladyboys à Pattaya classées dans l’ordre anti chronologique. Après avoir été en Thaïlande plusieurs fois , je regardais de temps en temps des vidéos directement sur youtube. Ce qui est dommage, c’est de faire resurgir des vidéos anciennes en faisant croire qu’elles sont récentes. Certaines vidéos anciennes sont tout aussi intéressantes car elles permettent d’illustrer une situation. Je me souviens par exemple d’une vidéos faite par un type en marche qui entre dans soi 4 puis Nana Plaza et visite tous les étages. C’est dommage que je ne l’ai pas retrouvée.

D’autres vidéos sont des prises de vue en caméra cachée devant un bar par exemple et ça dure plusieurs minutes. Une fois qu’on a compris l’idée, pas la peine d’insister. Le problème avec les vidéos de ladyboys, c’est qu’on voit des posts de types demandant qui est le ladyboy sur une vidéo devant un bar dans un endroit facile à identifier. Le problème, c’est que la jeune première est devenue une ancienne et pas toujours la plus intéressante du quartier.

J’ai trouvé une vidéo «historique» qui donne un diaporama de vieilles photos de Pattaya. Ça me fait bien sourire. C’est dommage qu’elles n’aient pas été classées dans l’ordre chronologique. La photo la plus récente est de 1990.
https://www.youtube.com/watch?v=OQGe8svJDVA
Aujourd’hui, Pattaya ça ressemble à la première minute de cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=RZHjSEer1xg
Les derniers terrains vagues sont investis pour y construire des hôtels, des immeubles ou des centres commerciaux modernes. EN attendant certains projets, d’autres terrains libres voient une armada de petits bars s’installer. C’est mort en journée et c’est plein de filles ou de ladyboys le soir. Voici par exemple une vidéo de Soi Made in Thailand.
https://www.youtube.com/watch?v=AEBFD6bz5tM
Avez-vous vu le bar à ladyboys derrière les rideaux de fer (il s’agit du 69 bar dont on voit l’enseigne dans le premier plan). En arrière plan, on voit bien que les gros buildings se sont développés un peu partout. On voit la même chose sur cette vidéo de Soi Buakhao (qui est un peu longue).
https://www.youtube.com/watch?v=WDF3TnyyQbE

Encore une vidéo sur ce qui se passait en Thaïlande la semaine dernière.
https://www.youtube.com/watch?v=VRDUGSdRIbo
Songkran est le nom thaïlandais de la fête du nouvel an bouddhique qui est basée sur le calendrier lunaire, mais dont les réjouissances sont désormais fixes afin de faciliter la vie civile : elles ont lieu tous les ans du 12 au 15 avril, mais suivant les villes, les dates peuvent varier. Cependant, la date exacte du nouvel an est toujours tributaire du cycle lunaire. Elle correspond aussi à la période la plus chaude de la saison sèche.
Traditionnellement, les gens rentrent dans leur famille et font acte de respect envers leurs aînés en leur versant un peu d'eau parfumée sur les mains. Si cette tradition se perpétue dans les familles, ses manifestations publiques ont énormément évolué et, aujourd'hui, la fête est devenue prétexte à de gigantesques batailles d'eau dans les rues des villes.
Dans les villes à touristes et notamment, autour des quartiers chauds des groupes emmenés dans des pick-up chargés de bisons d’eau aspergent la foule armée de seaux d’eau. On voit de plus en plus de «batailles» de pistolets à eau. (condensé de wikipédia).



PS : En survolant le fil, je me rends compte que le post sur Pattaya n'est pas très long. Pourtant, il doit y avoir plus de ladyboys à Pattaya qu'à Bangkok. Il existe un vieux marronier de forum Bangkok ou Pattaya ? Les réponses varient peu : 0 bangkok, c'est plus cher et les ladyboys sont plus jolies. Pattaya, c'est aussi un peu un cul de sac où on attend l'ouverture des bars. Personnellement, je ne tranche pas car je passe quelques jours dans l'un et quelques jours dans l'autre et je vais aussi voir ailleurs, comme à Phuket par exemple.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Avr 2017 - 18:29



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Phuket

A la base, Phuket est une île de 50 km de long et 20 km dans sa plus grande largeur.
https://www.google.fr/maps/place/Province+Phuket/
Si on va au mauvais endroit, on ne verra pas un seul ladyboy. L’essentiel du business se trouve à Patong Beach autour de Bangla Road.
https://www.google.fr/maps/place/Patong,+Bangla+Road/
Tout est simple jusque là. Il suffisait d’aller à Bangla Road et au niveau de Soi Crocodile, on trouvait des ladyboys. Il ne restait plus qu’à savoir où loger et le tour était joué. Mais voilà, ça s’est un peu compliqué.

Au lieu de faire un cours d’histoire, je remonte juste jusqu’en 2013. Bangla road, anciennement ouverte à la circulation automobile est une rue piétonne depuis plusieurs années. On u trouve toutes sortes de bars, de discothèques ou de cabarets. On arrivait à la hauteur de Soi Crocodile et on trouvait une série de bar avec des ladyboys qui dansaient sur les tables. C’était même difficile de penser que ce lieu protégé de la pluie était officiellement une rue (Soi).
https://www.youtube.com/watch?v=1lYZ6TxIcv8
Cette vidéo représente de manière assez typique ce qu’était l’activité autour du Happy Night bar, du Tequila bar et des autres. Ajoutée en 2016, elle date d’avant 2013.
https://www.youtube.com/watch?v=724nE_ZQ61I
Que font ces ladyboys en noir ? Il y a 11 mois, le roi n’était pas encore mort. Je connais très bien celle qui porte des lunettes. Elle a quitté Phuket au printemps 2015



En janvier 2014, il y a eu un coup d’état au niveau du gouvernement thaïlandais. (Il n’y a pas de quoi s’effrayer, en Thaïlande, la gauche prenait le pouvoir par les urnes quand le roi Rama IX octroyait une élection, elle s’en mettait plein les fouilles jusqu’à ce que l’armée la destitue (avec l’assentiment du roi). Une des décisions qui ont affecté les RLD a été la fermeture des bars à minuit, ce qui a mis du plomb dans l’aile des bars en général.

Avant ces histoires, Soi Crocodile, c’était ça
:

__________ ____________________



Le propriétaire des bars (également propriétaire du cabaret Moulin Rose et d’autres affaires) a voulu profiter du marasme généré pour construire quelque chose d’encore plus grand. La mode à Patong est aux discothèques fermées où les touristes s’y entassent et boivent de l’alcool sur de la musique techno après avoir payé leur entrée. Il a rasé les bâtiments, et attendu l’approbation de sa demande de prêt auprès des banques. Celle-ci n’a jamais abouti et l’homme d’affaires a fait faillite. Quand je sui repassé, j’ai trouvé un chantier. Fini les ladyboys qui dansaient sur les tables et emmenaient les clients à proximité.

Soi Crocodile, c’est devenu ça quand je l’ai photographiée fin 2015 :

__________ et ça évolué vers ça en 2017. Il y a vaguement une buvette devant l’entrée pour cacher la misère. _____

Après cette histoire, on trouvait encore des ladyboys à Phuket. Si certaines sont parties à bangkok ou à Pattaya et d’autres sont retournées dans leur campagne, on trouve encore des freelancers dans Bangla Road. J’ai par exemple rencontré celle-ci qui faisait semblant de faire la pub pour la bière d’un bar. Je suis resté 6 jours avec elle. Elle n’aimait pas le freelance et aurait voulu se faire embaucher dans un bar. Il y a derrière à coté du Tiger disco un ensemble de petits bars. Un ladyboy tient l’un d’entre eux et les anciennes de soi Crocodile essayaient de lui amener des clients pour essayer de sortir de leur situation de freelance.

__________


En dehors de ça, on trouve de plus en plus de ladyboys en freelance à domicile, d’où l’intérêt d’être bien armé en ayant ouvert un compte sur Thaifriendly, sur badoo et sur Tinder et d’avoir Line et Wechat dans son smartphone. Pour mémoire, le tarif de base est de 1500 baht à Phuket et il vaut mieux donner un pourboire si on est satisfait.
J’ai trouvé celle-ci grâce à Badoo. Elle n’a jamais mis les pieds dans un bar. A l’époque, elle étudiait et n’était pas très disponible, dommage car j’aurais bien été dans les îles avec elle.
___________

Il y a également sur Beach Road, immédiatement à droite en quittant Bangla Road quelques salons de massage avec des ladyboys. J’ignore si c’est du massage thaï ou du massage d’escort.
Un salon de massage par des ladyboys est assez connu à Patong. Il s’agit de Tootsie massage. D’après certaines EV que j’ai lues, on n’y fait pas que des massages traditionnels. http://www.tootsie-massage.com/



Quelques photos historiques

Avant 1967, il fallait prendre un bateau pour aller sur Phuket _____ _____ Puis un pont a été construit et les touristes ont commencé à arriver.
Les plages quasiment désertes ont commencé à se remplir et sont devenues des stations balnéaires : Kamara beach, Karon beach, Kata beach, Rawai beach etc …

Et bien sûr Patong beach ... années 1970 _____ _____ Années 1980 _____ _____ et années 2010 _____


Bangla Road vers 1981 __ __ Soi croc immédiatement après le tsunami __ __ Bangla en 2011 _


Soi crocodile et ses bars alignés _____ _____ puis les premiers ladyboys dansant sur les tables _____ _____

Des ladyboys au début des années 1990 _____ _____ et la suite, vous la connaissez.


Ce que j’aimais bien à Phuket, ce qu’une fois que je m’entendais bien avec un ladyboy, je pouvais l’emmener en LT (long time ) dans les îles du voisinage. J’ai fait un LT avec un ladyboy de Pattaya et deux avec des ladyboys de Phuket. J’ai conservé des relations avec la première pendant plus d’un an. Je vous aurais bien parlé des voyages dans les îles mais ça va faire trop long.
Bon à savoir : Patong est devenu une ville qui a explosé de manière exponentielle encore plus rapidement que Pattaya. En dehors du centre, c’est laid car les quartiers ont été construits de manière anarchique. Certains préfèrent des coins comme Karon Beach (mais ne cherchent pas à rencontrer des ladyboys). J’ai séjourné une fois à Phuket ville (Mueang Phuket) et une fois à Patong. J’ai du quitter un hôtel trop proche de Bangla Rd (trop de bruit et trop cher) et j’ai trouvé dans le quartier derrière la caserne des pompiers (ça me convenait parce que j’aime bien marcher. Patong est pleine de touristes de toutes nationalités. Concernant les français, je ne comprends pas ce que certains font à Sin city avec la poussette et les gosses. Il faut savoir que les meilleures attractions touristiques sont du coté est de la montagne au sud de Phuket ville.

Un ladyboy avec moi dans les îles _____ _______________ un autre au jardin des plantes de Phuket _____
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Avr 2017 - 19:42



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691


Chiang Mai

https://www.google.fr/maps/dir///@18.7858879,98.9873696,15z

Avec la crise qui a frappé l’activité des layboys à Phuket, il y en a peut-être plus maintenant à Chiang Mai. Toutefois, bien qu’étant une ville touristique, tout y est bien plus simple. La ville se présente comme une forteresse en carré (qui rappelle les forteresses Vauban) entourée de quartiers plus récents.

Il n’y a pratiquement qu’un nom à retenir à Chiang Mai : Loi Kroh Road, une rue qui part des boulevards au tour de la citadelle et emmène vers l’est jusqu’à la rivière Ping. Un premier repère est l’hôtel Méridien. Si on s’éloigne de l’hôtel vers l’est, la première rue emmène vers le night bazaar. En fin d’après midi, des commerçant ambulants envahissent les rues pour compléter ce night bazaar. On trouve dans les rues autour quelques Gogo bars de filles pour la clientèle des grands hôtels.

https://www.google.fr/maps/place/Loi+Kroh+Rd+Boxing+Stadium+Chiang+mai

Si on retourne au Méridien, puis on suit Loi Kroh Rd en direction de la citadelle, après avoir franchi la première ruelle (Loi Kroh Rd soi 4) et avant d’atteindre la suivante (Loi Kroh Rd soi 3 A), sur la gauche, à 100 m de l’hôtel on voit un premier bar et une galerie. C’est le RLD. On y trouve quelques bars avec des filles et 2 bars avec des ladyboys. Au fonds, se trouve aussi un stade de boxe Thaï.
Franchement, au niveau ambiance et au niveau des ladyboys, ce n’est pas terrible.


Si on poursuit en direction de la citadelle, on arrive sur le double boulevard qui trace le coté est de la citadelle. Celui qui est à l’extérieur du fossé s’appelle Kotchasarn Rd. Le soir après 22 heures, on trouve des ladyboys en freelance sur Kotchasarn Rd et parfois même plus loin (Chaiyapoom Rd). Ce ne sont pas d’aussi belles trans qu’à Pattaya ou Bangkok mais les pris sont assez bas (500 baht en 2013) et varient de 400 (mauvais plan) à 800 baht (elle est jolie et elle le sait, en plus elle ne vient que le samedi soir).

Il y a souvent un groupe à l’intersection de Kotchasarn Rd et Kotchasarn Rd Soi 4. Celles qui n’ont pas de chambre en ville en louent parfois une dans la Royal Guest House dans Kotchasarn soi 4 (chambres de 200 à 1000 baht en 2013).

Le soir, on trouve aussi quelques bars avec des filles dans Loi Kroh Rd entre la soi 3 et Kotchasarn Rd. Après la fermeture de ces bars, vers une heure du matin, on voit d’autres ladyboys dans Loi Kroh Road à la recherche de clients. Dans ce même coin, on trouve aussi des guesthouses à prix intéressants et plutôt confortables (on peut se passer de climatisation à CM).

Belle en 2013. C’est la seule photo que j’ai conservée _____

PS : mes informations datent un peu. Je conseille à ceux qui vont à Chiang Mai de préparer des contacts avec Thaifriendly, d’avoir un profil sur Badoo et Tinder (avec les applis dans leur téléphone ainsi que Line et Wechat.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
choxxxzHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 18 Avr 2017 - 04:26
VIP
VIP


Inscrit le: 21 Jn 2003
Messages: 2762

Statut: Hors ligne
Les liens style http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=99546300013300.png passent pas, peut être http://img15.hostingpics.net/pics/99546300013300.png ?

_________________
bit.ly/1RXecaf ÇA c'est de la webcam !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 18 Avr 2017 - 12:12



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

choxxxz a écrit:


Je ne comprends pas. Je viens de re-vérifier mes photos et elles s'affichent toutes. J'ai aussi fait un essai avec mon téléphone qui passe par un autre réseau et ma tablette en utilisant un VPN. Tout s'affiche de mon coté.

Par contre, je suis déçu par le logiciel du forum et la prévisualisation. Il n'y a pas de fonction centrage pour les photos et une fois avoir travaillé mes traits noirs pour les séparer, elles s'affichaient en prévisu à 3 sur les lignes. C'est foiré. Il faudrait que l'admin fasse un édit pour aligner tout ça.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Motorisé par PNphpBB2 © 2003-2007 The PNphpBB Group
Auteurs
Sponsoring
Liste des sponsorings
Online Users
 
Nom jaune = Escorte
Fingers
Pepito
Renardeau
Robertow
YARAPAOLI
akabov
marcellama...
ruben
samyparis


vous n'êtes pas connecté
Il y a 2 visiteurs et 9 membres en ligne
Super site
Question / Frage

Achèteriez vous des DVD Trans à 15 EUR chez trans-girls.com ?

  • Oui
  • Non - pas intéressé
  • Non - trop cher

[ Résultats | Sondages ]

Votes : 896
Commentaires : 0