home  
Accueil/News
Identification
Escortes TS
Galeries TS
Chat TS
Rencontres TS
Topliste TS
Liens
Forum
FAQ
Zone Membres
Webcams
 
Langues
English German French

Bannières à louer, 200 EUR/mois contact: webmaster@trans-girls.com

Marre de la pub? Devenez Membre privilégié!
Webmaster E-Mail
webmaster@trans-girls.com
Sponsor
ESCORTES TS
Rechercher
Evaluations, Màj
Hit parade
Ajouter une escorte

Choisir le pays:
Suisse 340 
France 886 
Allemagne 58 
Grande Bretagne 99 
Pays Bas 10 
Italie 59 
Autriche 47 
Espagne 54 
Portugal 
Belgique 35 
Luxembourg 17 
Russie 
Bulgarie 
USA 
Ukraine 
Finlande 
Danmark 
Roumanie 
Thailande 
Hong Kong 
Irlande 
Singapour 
Philippines 
Chine 
Malaisie 
Grèce 
Australie 
Suède 
Hongrie 
Tchéquie 
Turquie 
Menu des membres
Quitter trans-girls.com
Effacer l'utilisateur
Viagra-Cialis-Levitra

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Samutprakan
Sujet du message: Quelques potins de ladyboys  MessagePosté le: 11 Jn 2017 - 22:17



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Nancy

Vous vous souvenez de Nancy sur Asian TS ? C'était ce sexy femboy qui faisait l'hélicoptère avec sa b... dans sa vidéo. Elle avait l'air si fraiche.




Et bien Nancy a quitté le business. Elle travailait à Pattaya à l'époque de ces photos, puis elle était partie en Australie comme escort (l'équivalent de nos brésiliennes sont des thaïs en Australie) pour gagner 350 $ (australiens) le rendez-vous d'une heure. Elle a pu se payer une poitrine et pleins de trucs. Elle était revenue à Pattaya où elle avait poursuivi. ça fait quelques mois qu'elle s'est retirée. Elle aurait un sponsor, pardon un boyfriend prêt à l'épouser.

Voici un de ses dernières photos de l'époque où elle travaillait dans son bar.

 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 23 Jl 2017 - 18:21



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Fermeture du dernier bar à ladyboys à Patong (Phuket)

Le dernier bar à ladyboys a fermé le 18 juin dernier à Patong Beach. C'est une affaire que je n'ai pas suivie de près mais elle semble s'inscrire dans la continuité des fermetures de bars intervenues entre 2014 et 2015 à Patong que j'évoquais dans une autre discussion. Le propriétaire des lieux a voulu faire table rase et développer un autre style d'établissement. Le résultat en images :
















A vrai dire, ce n'est pas une grosse perte. C&D avait été créé par un australien qui est décédé il y a une dizaine d'années (je ne sais plus quand exactement, peut plus tard). L'endroit a été repris par Jimmy, un autre australien qui était un vrai maquereau et une bonne langue de pute. Le barjouait sur une ambigüité au sujet de son activité. On y trouvait des couples australiens très "middle class" qui venaient découvrir un spectacle original pourtant loin, très loin de la qualité des spectacles dans les cabarets de ladyboys. Ces australiens eussent probablement été étonnés que des punters puissent négocier en sous main des sessions avec le personnel du bar. Il s'agit également du bar où certains ladyboys se faisaient envoyer des virements par des "farangs" (jusqu'à plus de 1000 € par mois) pour se faire entretenir et se payer leur yaba (méthamphétamine). Bon débarras.

On continue de trouver assez facilement des ladyboys à Patong. Elles racolent maintenant ouvertement sur Bangla road. Il y a aussi ça et là des tentatives d'ouvrir un bar sans réel succès. Il y en avait un dans le Tiger bar complex qui a été lui aussi rasé au mois de juin.
On trouve aussi assez facilement des ladyboys sur thaifriendly, badoo ou avec wechat.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
BollocksHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Jl 2017 - 09:47



Inscrit le: 05 Fév 2015
Messages: 39

Statut: Hors ligne
Merci pour ces infos en tant qu'habitué de la Thailande ça m'intéresse
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jl 2017 - 21:33



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Amy / Emma / Amy amore

A l'origine, je ne voulais pas poster sur elle en particulier. Mais Amy est devenue le ladyboy qui a fait couler le plus d'octets sur les forums du net. Comme tout le monde, j'avais été séduit et ému quand je l'ai vue pour la première fois dans une vidéo porno. Il y en a eu tellement d'autres que je m'en suis désinterressé.



Il faut bien reconnaître qu'elle a très rapidement compris qu'elle détenait quelque chose de précieux : son image. Sur un forum, il y a eu tellement de discussions d'ouvertes à son sujet que l'admin a créé une section dans un forum qui lui est exclusivement consacrée et les potins vont bon train.

Je vais résumer ceque j'ai lu et le peu que j'ai retenu. Elle est apparue à Pattaya en 2004 (ce qui lui aurait fait 18 ans si on estile l'âge donné sur site indiqué par Laurent2006 comme juste). Elle a eu rapidement beaucoup de succès. J'ai lu un post qui rappelait qu'elle demandait facilement 5000 baht (125 €) en racolant en freelance sur Walking street, ce qui est énorme car à l'époque les prix devaient tourner autour de 500 baht. En plus elle était odieuse en jetant les types qui ne lui plaisaient pas physiquement, 5000 baht ou pas.

Puis elle a disparu plus ou moins du marché. En 2008, son boyfriend occidental (australien ou anglais) annonçait sa rupture sur un forum. Top de mensonges se palignait-il. Elle lui a fait le coup du grand amour qui doit payer pour assurer un bon train de vie à sa tilac mais quand il avait le dos tourné, elle retournait sur Walking street pour gagner encore plus d'argent.

Je n'ai pas lu tous les potins et les hypothèses sur tout ce qu'elle était censée faire. On a rapporté sa présence en Russie. Nul ne sait si elle est allée à Moscou pour gagner beaucoup d'argent, pour suivre un riche client devenu son boyfriend ou si son boyfriend russe plein d'argent n'a pas essayer de devenir son maquereau. Elle est ensuite répparue à plusieurs reprises en Thaïlande avec des rumeurs à chaque fois.

On a aussi rapporté sa présence aux Etats Unis. Ses photos ont été les plus piratées dans le monde des ladyboys. Il n'y a pas qu'n France, qu'il y a des fakes. Cette année (2017), c'est ladyboygold qui a annoncé sa présence aux Etats Unis (à Las Végas si je me souviens bien mais peu importe). On raconte qu'elle serait devenue directrice d'un des sites de ladyboygold. Depuis, on la voit interviewer de jeunes ladyboys thaïlandaises. Elle fait celle qui maîtrise l'anglais mais bon ... bof et surtout elle expose son corps gavé de cholestérol.



Les avis des punters qui l'ont rencontrée divergent. Certains pleurent de ne pas revoir l'ange qu'ils avaient aimé. Un autre, plus réaliste reconnait avoir été passionné mais a effacé tous les contacts qu'il avait avec elle. Il dit avoir préféré Wawa qui s'est retrirée aussi au cours de ces deux dernières années.

Récemment, on annonce qu'elle chercherait à recruter un modèle masculin sur ladyboygold pour faire des vidéos avec lui. Ceux qui l'ont eu avant n'y voient que des inconvénients. Elle en se gênera pas pour publier la bobine du type, surtout si elle embobine le type en lui expliquant qu'il a droity à Amy Amore sans avoir à payer (pour info, une séance de porno rapporte 10.000 baht au modèle occidental et 5.000 au ladyboy selon le marché en cours). Il y a aussi des sarcasme sur son physique modifié grâce son appétit pour les hamburgers.

Mon avis personnel : il y a beaucoup de poissons qui nagent dans la mer ( traduction d'une réflexion proverbiale de punters à ladyboys) pour se préoccuper d'un vieux thon.

Plus d'infos sur une autre discussion. http://www.trans-girls.com/index.php?name=PNphpBB2&file=viewtopic&t=8661&sid=f995c1aaa1ea6706dece567cb3c773a9 Personnellement, je m'en fous comme de ma première chemise.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Oct 2017 - 21:50



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Patong (Phuket) C&D ne rouvrira pas

Il y a plus de 2 mois que le boss du dernier bar à ladyboy de Phuket a annoncé qu'il jetait l'éponge et renonçait à rouvrir un bar sur Phuket. Les raisons invoquées : la corruption et le prix des loyers trop élevés, et il y a peut-être quelque chose de vrai.

Le bloc immobilier du coté nord de Bangla road avait été affecté par la destruction de soi Crocodile. Selon les informations que j'avais pu glaner, le propriétaire avait démolli le bloc en vue de reconstruire autre chose. Puis, il a demandé un prêt à sa banque qui le lui a refusé. Le résulta est qu'une partie de Bangla est détruite depuis au moins 2 ans.
Pourquoi la destruction a-t-elle été poursuivie 2 ans plus tard ? Je n'ai pas d'information sur le sujet. Très logiquement, on peut s'orienter vers 2 hypothèses : il y a un nouveau propriétaire ou alors l'ancien propriétaire a réussi à faire approuver ses projets par un bailleurs de fonds ou une banque et a fait raser une autre partie du bloc.

Et le boss de C&D dans tout ça ? Comme je l'indiquais plus haut il doit y avoir du vrai dans ce qu'il dit. Cependant, j'ai du mal à croire qu'il y aurait autant d'inflation à Patong. Il y avait aussi sa réputation à Phuket. Des punters qui étaient suffisament proches de lui pour avoir des rapports amicaux racontaient en messagerie privée que la moitié des ladyboys de son bar se shootaient au yaba (méthamphétamines). Puis, il y a eu l'arrestation d'une des recrues du bar arès qu'elle eut tué son petit ami à coup de couteau. Du coup, les propriétaires de locaux à Patong ont du se dire que ce pauvre Jimbo devait avoir la schroumoune. Les thais sont comme ça. Ils ne regardent pas le détail mais quand on fait le con et qu'on a des problèmes, ils se disent qu'ils ont affaire à un malchanceux chronique.
Du coup, Jimbo a saisi une occasion dans la région de Pattaya. Il y avait un bar, devenu un bar mixte puis un bar à ladyboys à reprendre alors il a saisi l'occasion. Le bar est quelque peu excentré par rapport à Pattaya, mais Jimbo peut compter sur un noyau dur de clientèle.
D'un autre point de vue, comme je l'ai déjà écrit : bon débarras. Et l'on entendit plus parler de lui à Phuket. Lui qui prétendait défendre ses ladyboys les a laissés tomer comme des vieilles chaussettes (certaines ne valaient guère mieux mais quand même) et les plus courageuses (ou les plus jeunes) se retrouvent à tapiner du coté de Bangla road. Pour l'instant, la seule "boutique"où on peut trouver des ladyboys à Patong est "Tootsie massage". Ce n'est pas facile à trouver et les ladyboys n'y sont pas toutes jeunes mais les massages ne se restreignent pas à de simples massages tarditionnels. Il y aurait aussi des ladyboys dans un bar du coté de Rawai beach ainsi qu'à Chalong bay mais il n'y a pas beaucoup de remontées à ce sujet.

Je pense que lorsque le quartier de Bangla aura été reconstruit, on aura à nouveau le plaisir de voir des ladyboys danser sur les tables comme par le passé.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
zombihunterHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Oct 2017 - 12:46



Inscrit le: 04 Sep 2013
Messages: 312

Statut: Hors ligne
super tes récits, ce qui est encore mieux c'est ce coté "hors" carte postal. loin des clicher que l'on peu ce faire d'un pays à l'autre bout du monde. ça me faisait ça aussi quand j'allais bosser en chine. complétement hors cadre touristique. la Thaïlande (ou le Siam pour ceux qui préfère Mr. Green) m'a toujours fasciné. mais je n'est jamais trouver l'occasion d'y aller. qui sait, peut être un jour...

tu vis las-bas Samutprakan?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Oct 2017 - 18:46



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

zombihunter a écrit:
super tes récits, ce qui est encore mieux c'est ce coté "hors" carte postal. loin des clicher que l'on peu ce faire d'un pays à l'autre bout du monde. ça me faisait ça aussi quand j'allais bosser en chine. complétement hors cadre touristique. la Thaïlande (ou le Siam pour ceux qui préfère Mr. Green) m'a toujours fasciné. mais je n'est jamais trouver l'occasion d'y aller. qui sait, peut être un jour...

tu vis las-bas Samutprakan?


Non, mais je ne vais pas tarder à y aller. J'ai bossé tout l'été et j'ai posé mes congés pour Novembre. Je n'ai jamais compris quand exactement était la basse saison, mais de septembre à Novembre c'est la saison des pluies (qui touche à sa fin en Thaïlande en novembre), alors je vais prendre mes vacances d'été.
smile

Je ne cache pas mon parti pris car je pense que c'est finalement plus objectif. Je prends le contrepieds de bien des forums qui aiguillent les punters vers les bars (bordels) de Thaïlande. Ceux-ci tiennent de plus en plus les ladyboys pour surveiller leurs rendements (les sacrées barfine) et c'est un système que je critique ouvertement car il relève du proxénétisme. Le client finit toujours par y perdre. J'ai visité la Thaïlande pour la première fois en 2011, ce qui ne fait pas si longtemps mais je trouve que le monde des ladyboys devient de plus en plus difficile. On paye sa passe (ST +BF +verres) assez cher et j'ai la nostalgie de l'époque où on pouvait emmener un ladyboy en "long time" pour une girlfriend experience. Aujourd'hui, même les freelanceuses oublient d'être amicales et se tirent vite fait sitôt qu'on les a payées (à la fin).

Je ne dis pas "hélas" car si la Thaïlande est pleine de beautés à visiter (en dehors des ladyboys et des filles de bar), elle devient assez vite ennuyeuse pour les expatriés, à moins d'avoir peut-être un job intéressant qui permet de s'installer sur place. Je ne suis pas non plus un "spécialiste". Je passe pour tel dans un forum où les gens ne connaissent pas, mais je connais des pseudos sur d'autres forums qui sont capables de tout déballer sur presque tous les ladyboys dans un rayon de 2 km autour du bar qu'ils fréquentent le plus. Je pourrais en nommer un ou deux de très sympa qui donnent très souvent la bonne info quand on la demande.

PS : je suis aussi preneur d'infos (en MP) sur la manière d'avoir un job qui emmène en Chine ou ailleurs.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
BollocksHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 31 Oct 2017 - 18:11



Inscrit le: 05 Fév 2015
Messages: 39

Statut: Hors ligne
La vache, 5000 baths en 2004... blink
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Répondre en citant Revenir en haut
huanzhenHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Déc 2017 - 19:16



Inscrit le: 05 Déc 2017
Messages: 11

Statut: Hors ligne
Bollocks a écrit:
La vache, 5000 baths en 2004... blink


Cela vous choque?
Pour info c était le tarif demandé par un ladyboy philippin très célèbre sur les forums de l’époque, je veux parler de Daphnie Mestiza, qui ne travaillait que sur rendez vous et par internet, elle était" big size",ouverte à toutes les fantaisies et elle s'occupait des couples aussi puis vers 2006 elle c était spécialisé dans la domination(forte demande selon elle)...je n ai jamais entendu et lu un seul commentaire négatif à son sujet malgré ses tarifs très élevés.
je l ai bien connu en dehors de son activité c était une personne très généreuse, de bonne conversation,pas fière..elle faisait clairement la part des choses entre clients et amis..en 2008 elle c'était envolée pour Singapour ou elle gagnait bien mieux sa vie encore..parfois elle faisait des tours à Bangkok et Hong kong
Daphnie a toujours très sévèrement contrôlé son image et il y a eu très peu de photo d'elle disponible sur le net
Pour info la nuit c était 10 000 baths, plus l hotel ,resto et son shopping
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Mai 2018 - 21:30



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

Soda : la beauté venue du Laos


Il y a quelques années, alors que je remarquais que de plus en plus de p... pardon de ladyboys de bar venaient du Laos, je demandais s'il s'agissait d'une politique de recrutement des bars. Un propriétaire de bar me répondit alors d'aller me faire f..., comme quoi un maquereau, c'est un maquereau même avec une belle protection légale à l'autre bout du monde. En fin de compte, ça semble assez logique. Beaucoup de ladyboys travaillant à Pattaya et à Bangkok viennent du nord de la Thaïlande et de l'Issan (nord-est), alors, si on regarde une carte, il n'y a rien de surprenant à ce que la zone d'attraction déborde au delà du Mékong au Laos et au Cambodge. Parmi les laotiennes qui ont fait leur trou à Pattaya, la plus connue est sans aucun doute Soda.


..........


Parmi les laotiennes qui ont fait leur trou à Pattaya, la plus connue est sans aucun doute Soda. Ce petit bout de chou est employée au 69 bar, soi Made in Thailand (une allée qui relie second road et soi Buakkaow en passant par un petit complexe de bars) où elle sert des bières et vend ses charmes aux clients.





Très rapidement, elle a pris conscience qu'elle pouvait mettre sa féminité en valeur . Elle a eu vite fait d'investir ses premiers profits dans une opération de mammoplastie à Bangkok puis a repris son TAF au bar où elle a compris que son meilleur atout n'était pas sa culture laotienne.









D'ailleurs son meilleur atout, elle le laisse photographier à la moindre occasion et pas seulement dans l'intimité d'un chambre d'hôtel.


..........


..........


Soda a si bien réussi qu'elle a fini par faire parler d'elle. Selon les punters qui la connaissent, elle détient le record de kilomètres de b... enfilés dans son cul par les ladyboys de Pattaya. Les punters sont toujours des poètes et ils ont trouvé une bonne muse. A coté de ça, certains la voient déjà comme une vieille. Il est difficile d'estimer son âge. Elle devrait avoir 25 ou 26 ans maintenant. D'autres disent qu'après 3 années à travailler dans un bar, elle est forcément sur le déclin. Ses derniers investissements en chirurgie esthétique (elle s'est fait refaire le nez) ont beaucoup fait jazzer. J'ai trouvé son nouveau profil sur Thaifriendly : elle annonce avoir 18 ans. Il semblerait donc que son âge soit un sujet sensible aussi pour elle.

A vous de juger. Apparemment, elle reste toujours très demandée dans son bar (ce qui déplait à certains). Juste un avis personnel : elle ou une autre, il y a toujours un ladyboy qui doit vous convenir à Pattaya.


......

La dernière photo date de la semaine dernière. Soda s'est fait teinter les cheveux en vert en attendant une autre fantaisie.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
adminHors ligne
Sujet du message: Re: Quelques potins de ladyboys  MessagePosté le: 29 Mai 2018 - 16:40
Site Admin


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 1264

Statut: Hors ligne
Samutprakan a écrit:
Nancy

Vous vous souvenez de Nancy sur Asian TS ? C'était ce sexy femboy qui faisait l'hélicoptère avec sa b... dans sa vidéo. Elle avait l'air si fraiche.




Et bien Nancy a quitté le business. Elle travailait à Pattaya à l'époque de ces photos, puis elle était partie en Australie comme escort (l'équivalent de nos brésiliennes sont des thaïs en Australie) pour gagner 350 $ (australiens) le rendez-vous d'une heure. Elle a pu se payer une poitrine et pleins de trucs. Elle était revenue à Pattaya où elle avait poursuivi. ça fait quelques mois qu'elle s'est retirée. Elle aurait un sponsor, pardon un boyfriend prêt à l'épouser.

Voici un de ses dernières photos de l'époque où elle travaillait dans son bar.



Nancy à DE NOUVEAU (lol) quitté le business...

Mais pas sans avoir un profil actif sur PlanetRomeo
Elle est à Bangkok et attend le client prêt à payer des tarifs gonflés.

_________________
Découvrez le meilleur site pour rencontres de Ladyboys en Thailande: Thaifriendly.com
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
adminHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Mai 2018 - 16:43
Site Admin


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 1264

Statut: Hors ligne
Samutprakan a écrit:
Patong (Phuket) C&D ne rouvrira pas

Il y a plus de 2 mois que le boss du dernier bar à ladyboy de Phuket a annoncé qu'il jetait l'éponge et renonçait à rouvrir un bar sur Phuket. Les raisons invoquées : la corruption et le prix des loyers trop élevés, et il y a peut-être quelque chose de vrai.

Le bloc immobilier du coté nord de Bangla road avait été affecté par la destruction de soi Crocodile. Selon les informations que j'avais pu glaner, le propriétaire avait démolli le bloc en vue de reconstruire autre chose. Puis, il a demandé un prêt à sa banque qui le lui a refusé. Le résulta est qu'une partie de Bangla est détruite depuis au moins 2 ans.
Pourquoi la destruction a-t-elle été poursuivie 2 ans plus tard ? Je n'ai pas d'information sur le sujet. Très logiquement, on peut s'orienter vers 2 hypothèses : il y a un nouveau propriétaire ou alors l'ancien propriétaire a réussi à faire approuver ses projets par un bailleurs de fonds ou une banque et a fait raser une autre partie du bloc.

Et le boss de C&D dans tout ça ? Comme je l'indiquais plus haut il doit y avoir du vrai dans ce qu'il dit. Cependant, j'ai du mal à croire qu'il y aurait autant d'inflation à Patong. Il y avait aussi sa réputation à Phuket. Des punters qui étaient suffisament proches de lui pour avoir des rapports amicaux racontaient en messagerie privée que la moitié des ladyboys de son bar se shootaient au yaba (méthamphétamines). Puis, il y a eu l'arrestation d'une des recrues du bar arès qu'elle eut tué son petit ami à coup de couteau. Du coup, les propriétaires de locaux à Patong ont du se dire que ce pauvre Jimbo devait avoir la schroumoune. Les thais sont comme ça. Ils ne regardent pas le détail mais quand on fait le con et qu'on a des problèmes, ils se disent qu'ils ont affaire à un malchanceux chronique.
Du coup, Jimbo a saisi une occasion dans la région de Pattaya. Il y avait un bar, devenu un bar mixte puis un bar à ladyboys à reprendre alors il a saisi l'occasion. Le bar est quelque peu excentré par rapport à Pattaya, mais Jimbo peut compter sur un noyau dur de clientèle.
D'un autre point de vue, comme je l'ai déjà écrit : bon débarras. Et l'on entendit plus parler de lui à Phuket.


Jimbo gère maintenant le TJ music bar, soi 12 à Naklua.

_________________
Découvrez le meilleur site pour rencontres de Ladyboys en Thailande: Thaifriendly.com
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
adminHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Mai 2018 - 16:55
Site Admin


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 1264

Statut: Hors ligne
Samutprakan a écrit:
Je prends le contrepieds de bien des forums qui aiguillent les punters vers les bars (bordels) de Thaïlande. Ceux-ci tiennent de plus en plus les ladyboys pour surveiller leurs rendements (les sacrées barfine) et c'est un système que je critique ouvertement car il relève du proxénétisme. Le client finit toujours par y perdre. J'ai visité la Thaïlande pour la première fois en 2011, ce qui ne fait pas si longtemps mais je trouve que le monde des ladyboys devient de plus en plus difficile. On paye sa passe (ST +BF +verres) assez cher et j'ai la nostalgie de l'époque où on pouvait emmener un ladyboy en "long time" pour une girlfriend experience. Aujourd'hui, même les freelanceuses oublient d'être amicales et se tirent vite fait sitôt qu'on les a payées (à la fin).


Je suis d'un avis un peu différent.
D'abord le barfine est souvent très peu élevé, 300 baht dans les beer bars, jusqu'à 600 baht dans les bars "de standing"... le filles peuvent changer de bar où arrêter comme elles veulent, je n'appelerais pas ca du proxénétisme.
Les verres payés et le temps passé avec les hôtesses est agréable et vaut à mon avis largement le prix payé - je ne considère pas ce temps et cet argent là comme faisant partie de la passe.

Pour ce qui est de la bonne GFE, je trouve que les bars sont mieux que internet pour trouver cette girlfriend "experience".
Les freelancers sont souvent endurcies et enchaînent les short times et on a pas l'occasion de leur parler avant pour sonder leur caractère.
Dans les bars au contraire, j'aime passer une heure ou deux à jouer au billard et boire des verres, le temps de voir qui sont les filles.
Je n'ai aucun problème pour trouver des long time qui souvent ne veulent même pas repartir !

Ton post m'a un peu attristé SamutPrakan, l'enchaînement de passes short time mécaniques me donnerait le cafard.
Arrête donc plutôt les freelancers et retourne te détendre dans les bars pour y parler avec différentes filles et amener dans ta chambre celle qui est sympa et qui te trouve sympa. Et tu auras beaucoup plus de GFE long time Wink

_________________
Découvrez le meilleur site pour rencontres de Ladyboys en Thailande: Thaifriendly.com
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
adminHors ligne
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Mai 2018 - 17:07
Site Admin


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 1264

Statut: Hors ligne
j'y ai réféchi un peu plus et je pense que les freelancers ont naturellement tendance à être peu aimables et mécaniques.

elles ont tous les jours des centaines de messages de connards et enchaînent les passes, et quand elles ont fini, elles ont encore plus de messages.

freelancers internet = mauvais plan à mon avis, sauf pour quelques unes qui s'occupent bien de leurs clients. mais dans ce dernier cas c'est leur professionalisme qui fait la différence, pas leur fraîcheur ou leur je-ne-sais-quoi.

_________________
Découvrez le meilleur site pour rencontres de Ladyboys en Thailande: Thaifriendly.com
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Samutprakan
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Mai 2018 - 19:48



Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 1691

J'ai bien peur que les barfines à 300 baht datent un peu (à part dans la province à 500 km de Bangkok). Mon opinion est basée sur mon expérience personnelle. J'ai eu la chance de me payer une dizaine de ladyboys thaïlandais ou plus en un mois de vacances à plusieurs reprises. A l'issue de mon séjour, je me suis amusé à les classer de la plus décevante à la meilleure.
Et bien les ladyboys de bar sont toujours du plus mauvais coté. Lorsque je me demande pourquoi un freelancer est du mauvais coté, je retrouve toujours que c'est une ancienne fille de bar ou alors un ladyboy qui racolait en freelance après la fermeture de son bar. Elles se trahissent toujours sur un détail, à commencer parce qu'elles sont "chrono".
On trouve de tout dans les anciennes filles de bar : beaucoup de junkies (au "yaba"), des ladyboys plus assez séduisantes pour porter une tenue sexy dans un bar et affoler le client ou des ladyboys qui ne supportent pas vraiment le sexe. Elles ont en commun d'être bien entrainées à faire cracher le client en extras, en "give me more" etc ... sans vraiment donner de leur personne. J'ai pu observer comment un ladyboy travaillant dans un bar utilise des techniques de ventes plus ou moins bien rôdées pour faire cracher un type. Les plus sympas, sont encore celles qui sont pressées d'aller dans un ST room. Peut-être étaient-elles meilleures à l'époque où les barfines n'étaient que de 300 baht.

On trouve aussi de tout dans les freelancers. Le dénigrement des freelancers vient entre autres du fait que les patrons de bars (le vieux Jimbo par exemple) sont habiles à monter le punter moyen contre elles.
Il faut bien voir que la moitié des profils de moins de 30 ans sur Thaifriendly appartiennent à des ladyboys bossant ou ayant bossé dans un bar ou un gogo , et ce pourcentage doit approcher les 75 % ou plus à Pattaya. Donc on ne peut pas dire qu'il y a les bars d'un côté et les freelancers de l'autre.
En dehors des ladyboys de bar qui n'ont pas assez d'argent, on trouve des freelancers de rue, surtout à Bangkok et à Pattaya, toutes sortes de profils sur Thaifriendly depuis l'étudiante qui essaye de mettre un peu de beurre dans ses épinards en passant par des chômeurs(euses), des salariées ordinaires, des ladyboys qui souhaitent sincèrement tourner la page de quelques mois de bars, des salariées diplômées du supérieur avec un bon niveau culturel des "good girls" qui perpétuent la tradition thaï de s'ocupper de ses vieux parents (financièrement et au jour le jour, les ladyboys étant particulièrement sollicicités dans une famille thaï) etc...
Il y a aussi beaucoup d'autres moyens de rencontrer un ladyboy en Thaïlande. J'ai parlé des applications comme Tinder, wechat et badoo et depuis que TF a créé une appli, ça fait un malheur. Je les utilise presque toutes, mais en fin de compte, ma meilleure "application" c'est de temps en temps un coup de pouce de la chance.

Je te rassure. Je suis très heureux de nager en dehors des eaux de bocal des bars à ladyboys. Je préferre les eaux troubles des rues à freelancers mes applications et maintenant mon carnet d'adresses de "filles" respectables.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail.  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Motorisé par PNphpBB2 © 2003-2007 The PNphpBB Group
Auteurs
Sponsoring
Liste des sponsorings
Online Users
 
Nom jaune = Escorte
Pepito
Renardeau
Robertow
YARAPAOLI
akabov
marcellama...
ruben
samyparis


vous n'êtes pas connecté
Il y a 2 visiteurs et 8 membres en ligne
Super site
Question / Frage

Achèteriez vous des DVD Trans à 15 EUR chez trans-girls.com ?

  • Oui
  • Non - pas intéressé
  • Non - trop cher

[ Résultats | Sondages ]

Votes : 896
Commentaires : 0